Déclaration de politique régionale

Dans les grandes lignes, la nouvelle DPR prévoit :

  • de réduire drastiquement la pauvreté et d'offrir à chaque citoyen(ne) wallon(ne) une vie décente ;
  • de faire de la Wallonie une région exemplaire en matière de lutte contre le réchauffement climatique ;
  • de permettre à la Région de se hisser parmi les régions en reconversion industrielle les plus performantes d'Europe.

Plus concrètement, les mesures suivantes sont programmées :

Création d'un haut conseil stratégique

Cette instance sera composée d'experts chargés de définir une méthodologie de calcul permettant de connaître l'impact des différences décisions gouvernementales au niveaux des émissions de CO², du taux d'emploi et du taux de pauvreté.

Plan d'investissement

4 milliards € seront dédiés à la recherche et l'innovation, au logement, à l'isolation, aux énergies renouvelables et à la mobilité douce et collective.

Photovoltaïque

Un soutien aux prosumers (détenteurs et producteurs de panneaux photovoltaïques) est prévue par le report du prélèvement de 5 ans.

Climat

La Wallonie entend atteindre les objectifs fixés par l'Union européenne soit la réduction de 55 % des gaz à effet de serre d'ici 2030.

Biodiversité

La plantation de 4000 km de haies et la création de plus de 1000 ha/an de nouvelles réserves naturelles sont programmées.

Transport en commun

29 millions € seront dédiés à l'instauration progressive de la gratuité pour les jeunes de moins de 25 ans et pour les seniors sur le réseau TEC ; 320 millions € seront également affectés à l'augmentation de l'offre de bus sur tout le territoire.

Mobilité douce et collective

Cette matière bénéficiera de 40 millions € supplémentaires.

Formation et emploi

  • Les centres d'insertion professionnelles seront pérennisés.
  • La DPR prévoit une augmentation du taux d'emploi de 5 % en 5  ans.
  • Le Forem fera l'objet d'une réforme destinée à aider davantage les demandeurs d'emploi dans leur recherche.
  • Le volume d'emploi et de financement seront maintenus au niveau des APE.
  • Le zéro sexisme, les métiers en pénurie, la R&D, le redéploiement de la politique industrielle et le numérique seront également au cœur de la politique régionale en matière d'emploi.

Logement

  • 12 000 logements publics supplémentaires seront créés : construction de 3000 nouveaux logements, mise à disposition de 6000 logements via les Agences immobilières sociales (AIS) et rénovation de 3000 logements vides. Par ailleurs, 55 000 logements seront rénovés d'ici 2030.
  • En matière d'accès à la propriété, 10 millions € seront dédiés à faire passer la 1ère tranche d'abattement de 20 000 € à 25 000 €.
  • Une diminution du montant du précompte immobilier de l'ordre de 100 €/an en moyenne est prévue dès 2023.
  • 16 millions € seront dédiés à des allocations de loyer pour les personnes qui sont en attente d'un logement depuis plus de 2 ans

Santé

  • L'offre de 1ère ligne sera renforcée par la création de nouvelles maisons médicales.
  • La parc hospitalier wallon fera l'objet d'une reconstruction totale en 35 ans.
  • Un portail unique regroupant l'ensemble des données médicales des citoyens sera créé.

Pouvoirs locaux

  • Les compétences des provinces seront réorganisées ; elles seront notamment en charge du service incendie.
  • 20 millions € seront dégagés pour les communes dans le cadre du financement des pensions des agents communaux.

Gouvernance

La société civile sera associée aux décisions politiques régionales par l'instauration d'une rencontre annuelle et la mise en place de commissions mixtes au sein de Parlement de Wallonie.

Budget et fiscalité

Aucune taxe nouvelle ne sera instaurée et le retour à l'équilibre budgétaire  est fixé à 2024.